Ei-iE

Photo by Markus Spiske on Unsplash
Photo by Markus Spiske on Unsplash

Déclaration conjointe de la société civile sur l’ambition en matière d’éducation climatique

Publié 2021-06-03 Mis à jour 2021-06-14

L’éducation n’a pas été considérée comme une solution prioritaire à la crise climatique. Il est désormais temps de réaliser le grand potentiel de l’éducation.

Pour atteindre l’objectif zéro émission d’ici à 2050, nous devons réduire de moitié les émissions chaque décennie. Si l’accent mis actuellement sur les innovations technologiques peut contribuer à la première réduction de ces émissions, les deuxième et troisième réductions nécessiteront un changement de comportement majeur de la part d’une nouvelle génération de citoyen·ne·s compétente en matière de climat et active sur le plan civique.

L’éducation a également un rôle crucial à jouer dans la formation de la main-d’œuvre pour une nouvelle économie plus verte. Si l’on ne progresse pas davantage dans le domaine de l’éducation, il n’y aura aucune chance d’atteindre l’objectif zéro émission. Ce que nous enseignons est important. L’éducation influe sur les connaissances, les valeurs et le comportement de tous les individus dans nos sociétés, et développe les compétences des dirigeant·e·s actuel·le·s et futur·e·s.

Les recherches suggèrent que les changements de comportement individuel en matière d’alimentation et de déchets, d’agriculture, de transport et de chauffage peuvent réduire de 20 à 37 % les émissions (~390-730GT). De premières études suggèrent également que les étudiant·e·s qui s’informent sur l’action climatique influencent non seulement leurs propres choix, mais aussi ceux de leur famille et de leur communauté.

Les systèmes éducatifs doivent de toute urgence donner aux jeunes les connaissances, les compétences et l’état d’esprit nécessaires pour agir sur le climat dans leurs familles et leurs communautés : 85 % des jeunes dans le monde estiment qu’il leur incombe de lutter contre le changement climatique, mais plus de 40 % ne savent pas comment avoir un impact.

Nous nous engageons à rendre l’éducation climatique obligatoire, évaluée et liée à l’engagement civique. Elle doit devenir aussi fondamentale que l’enseignement de la lecture et de l’écriture. Nous intégrerons l’éducation au climat à tous les niveaux scolaires et dans toutes les disciplines, avec la formation et le soutien nécessaires apportés aux enseignant·e·s.

Au-delà de l’enseignement direct de l’éducation climatique, nous nous engageons parallèlement à permettre aux jeunes, en particulier ceux des groupes vulnérables et historiquement marginalisés qui risquent de perdre le plus dans la crise climatique, d’acquérir les compétences et le soutien nécessaires pour s’épanouir dans un monde plus vert.

Ensemble, ces efforts permettront de créer la première génération de citoyen·ne·s véritablement compétente en matière de climat et active sur le plan civique, qui seront en mesure de faire des choix éclairés sur le plan environnemental concernant leur mode de vie, leur travail et leur participation au gouvernement, et de constituer la main-d’œuvre compétente en matière de climat nécessaire à la construction d’une nouvelle économie du XXIe siècle, plus forte et plus durable.

Signataires

L’Internationale de l’Éducation et plus de 550 organisations venant de tous les segments de la société civile qui soutiennent la campagne mondiale pour l’alphabétisation climatique de EARTHDAY.ORG.