Plein feux sur le rôle des syndicats d'enseignant(e)s dans l'éradication du travail des enfants

L'Internationale de l'Education va représenter les enseignant(e)s à la 4e Conférence mondiale sur le travail des enfants et souligner le rôle de leurs syndicats pour assurer une éducation de qualité pour tou(te)s.

L'Internationale de l'Education (IE) s’emploiera activement à aborder les préoccupations et les points de vue des enseignant(e)s au cours de la 4e Conférence mondiale des Nations Unies sur l’élimination durable du travail des enfants, qui se tiendra du 14 au 16 novembre, à Buenos Aires, en Argentine. La conférence formulera des recommandations aux gouvernements sur les initiatives de lutte contre le travail des enfants. Il s’agit pour l’IE d’un événement clé pour mettre en évidence ses travaux sur le travail des enfants et l'expertise de ses affiliés sera très appréciée.

Une délégation de représentant(e)s de syndicats d'enseignants de 8 pays participa à la conférence pour présenter l'approche territoriale mise en œuvre au Mali, au Nicaragua, en Ouganda et au Zimbabwe. Elle se joindra également à l'effort des travailleurs/euses pour inciter les parties prenantes de la conférence (gouvernements, employeurs, organisations de la société civile, communauté des donateurs) à s'engager pour une promesse ferme de don lors de la conférence.

Importance de l'éducation

L'IE s'attend à ce que la Conférence mondiale sur le travail des enfants insiste davantage sur l'importance d’un enseignement  de qualité, public, gratuit, inclusif et obligatoire pour tous les enfants. Une déclaration forte constituerait un indicateur de soutien solide envers les syndicats d'enseignants et les autres acteurs du secteur de l’éducation dans ce domaine.

Des conférenciers/ières de l'IE seront présent(e)s aux séances plénières de la conférence: Hillary Yuba, du Zimbabwe, représentera l'IE à la session de la conférence sur l'éducation pour tou(te)s le 14 novembre, et Noemi Tejeda de la CTERA en Argentine s'adressera à la conférence d'expert(e)s sur l'emploi des jeunes le 15 novembre.

L'engagement des enseignant(e)s

Chaque jour les enseignant(e)s, soutenu(e)s par leurs syndicats, agissent pour éradiquer le travail des enfants dans leurs communautés. Les chef(fe)s d'établissements et les enseignant(e)s sont formé(e)s, ils/elles sensibilisent les communautés et les chef(fe)s religieux/euses, s'engagent aux côtés des familles pour promouvoir la fréquentation scolaire et prévenir le décrochage scolaire, agissent pour le changement dans les programmes scolaires et la pédagogie afin que les enfants soient délivrés du travail et se sentent accueillis et respectés en classe.

Le plaidoyer de l'IE sur le travail des enfants est un élément clé de la stratégie de la fédération syndicale mondiale, visant à responsabiliser les gouvernements quant à la réalisation des objectifs de développement durable sur la qualité de l'éducation et le travail décent. Cela explique pourquoi, lors du dernier congrès de l'IE en 2015, les délégué(e)s des syndicats de l'éducation ont adopté une Résolution sur une action accélérée contre le travail des enfants en lien avec les objectifs de développement durable de l'après-2015.

Partagez cette page