Ei-iE

La République de Moldavie adopte la Déclaration sur la sécurité dans les écoles

Publié 23 avril 2019 Mis à jour 29 avril 2019

L'Internationale de l'Education se félicite de l'adoption par la République de Moldavie de la Déclaration sur la sécurité dans les écoles, un engagement solennel du gouvernement à protéger les étudiant·e·s, les enseignant·e·s, les écoles et les universités en période de conflit violent.

La République de Moldavie est le 86e Etat à souscrire à la Déclaration sur la sécurité dans les écoles, un engagement intergouvernemental visant à protéger, d’une part, les écoles et les universités contre les attaques ciblées et les menaces et, d’autre part, les étudiant·e·s, les enseignant·e·s et les universitaires contre les meurtres, les blessures, les viols, les enlèvements et le recrutement par les parties au conflit. La Déclaration couvre les établissements scolaires et les voies d’accès à ces bâtiments. Le soutien de la Moldavie a été annoncé par la Coalition mondiale pour la protection de l’éducation contre les attaques (GCPEA) le 17 avril.

La Moldavie est également le 39e Etat membre de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe et le 37e membre du Conseil de l'Europe à se joindre à la communauté grandissante d'Etats déterminés à prendre des mesures concrètes pour protéger l'éducation pendant les conflits armés.

« L’adoption par la Moldavie de la Déclaration sur la sécurité dans les écoles est importante étant donné les défis auxquels le secteur de l’éducation a été confronté à la suite du conflit gelé en Transnistrie », a déclaré Diya Nijhowne, Directrice exécutive de la GCPEA. « La Déclaration comprend un engagement à promouvoir des politiques d'éducation sensibles aux conflits qui favorisent la paix plutôt que d'attiser les tensions, ce qui est particulièrement pertinent dans de tels contextes ».

Une importante conférence sur la Sécurité dans les écoles sera organisée bientôt

L’adoption de la Déclaration par la Moldavie intervient alors que l’Espagne se prépare à accueillir la troisième Conférence internationale sur la sécurité dans les écoles, qui se tiendra du 27 au 29 mai à Palma de Majorque.

Au cours de la conférence, les gouvernements, les agences internationales et les organisations non gouvernementales partageront leur expérience en matière de protection des étudiant·e·s, des enseignant·e·s, des écoles et des universités dans les situations de conflit et d’insécurité. La conférence accordera une attention particulière à la manière dont les attaques contre l'éducation peuvent avoir un impact différent sur les femmes et les filles, mettra en exergue la nécessité d'améliorer le suivi et le signalement des atteintes à l'éducation afin d'informer les mécanismes de prévention, d'atténuation et de responsabilisation et identifiera des mesures concrètes pour éviter l’utilisation militaire des infrastructures éducatives.

Un élément clé de la Déclaration sur la sécurité dans les écoles est l’engagement pris d’intégrer les Lignes directrices pour la protection des écoles et des universités contre l’utilisation militaire durant les conflits armés dans les cadres politiques et opérationnels nationaux pertinents.

Selon le rapport de la GCPEA, Education under Attack 2018, des écoles et des universités dans au moins 28 pays du monde ont été utilisées à des fins militaires par les forces armées et des groupes armés entre 2013 et 2017, privant les étudiant·e·s de leur droit à l'éducation et menaçant la sécurité des étudiant·e·s, des enseignant·e·s et du personnel.