Ei-iE

Promouvoir l’éducation des populations réfugiées et déplacées internes dans le contexte de la Covid-19 : Leçons tirées du projet Education for Life en Ouganda et au Soudan du Sud

Publié 15 mars 2021 Mis à jour 17 août 2021

La pandémie de Covid-19 a dévasté les systèmes éducatifs, les communautés et les économies en Afrique et dans le monde. La crise sanitaire a eu un impact dramatique sur l’éducation, la santé et le bien-être des personnes réfugiées, migrantes et déplacées internes en Ouganda, au Soudan du Sud et dans l’ensemble du continent.

Les filles et les femmes ont été les plus touchées par la pandémie et le risque est bien réel de voir nombre d’entre elles ne pas pouvoir retourner à l’école, en raison d’une grossesse, d’un mariage précoce, du travail des enfants ou d’autres obstacles à leur scolarité.

Comme le montre ce document d’information, des efforts considérables ont été déployés par les gouvernements de l’Ouganda et du Soudan du Sud pour s’assurer que les enfants et les jeunes, y compris les personnes réfugiées et déplacées à la suite d’un conflit, puissent continuer à bénéficier d’une éducation de qualité pendant et après la crise actuelle.

Hélas, ces efforts ont été entravés par l’absence d’infrastructures numériques et d’équipements connexes pour l’enseignement à distance. Les enseignant·e·s n’ont ni la formation, ni les compétences, ni le soutien qui leur sont nécessaires pour organiser efficacement l’enseignement et l’apprentissage virtuels. La Covid-19, associée à la fracture numérique et aux crises prolongées, a creusé davantage encore le fossé des inégalités.

Ce document d’information identifie les principales problématiques en lien avec la Covid-19 et l’éducation des personnes réfugiées et déplacées internes et propose une série de recommandations pour y répondre. Nous espérons qu’il offrira un outil et des ressources utiles aux membres du consortium Education for Life, aux défenseur·euse·s de l’éducation, aux responsables politiques et à tous les autres acteurs engagés dans notre quête collective d’une éducation de qualité inclusive et équitable pour tou·te·s.