Ei-iE

Lutter contre la commercialisation de l’éducation

L’éducation est un droit humain et un bien public qui ne peut être pleinement réalisé que par l’offre d'un enseignement gratuit, inclusif, équitable et de qualité. La commercialisation et la privatisation croissantes du secteur constituent la plus grande menace pour le droit universel à l’éducation.

Partout dans le monde, des intérêts commerciaux tentent de transformer tous les niveaux d’éducation, de la petite enfance à l’enseignement supérieur, en un énième marché avec des gagnant·e·s et des perdant·e·s. L’application des modèles de gestion du secteur privé aux établissements d’enseignement entraîne une détérioration des conditions d’emploi dans le secteur. Alors qu'on assiste à l’essor des écoles privées payantes et de qualité médiocre, les gouvernements risquent de se décharger de leur responsabilité de garantir le droit à l’éducation pour tou·te·s. Des entreprises non responsables exercent une influence démesurée sur les politiques et les institutions éducatives. La pandémie de COVID-19 a exacerbé cette tendance qui risque de transformer l’éducation en une marchandise, sacrifiant la qualité de l’éducation sur l’autel du profit.

En tant qu'éducateur·trice·s, nous faisons passer les élèves et les étudiant·e·s avant le profit. En 2015, nous avons lancé notre Réponse mondiale à la privatisation et à la commercialisation de et dans l’éducation. Par le biais de cette campagne, nous nous efforçons de révéler et de contester les politiques et les pratiques des gouvernements, des organisations intergouvernementales et des institutions financières internationales qui portent atteinte à l’enseignement public ainsi qu’aux droits et au statut des enseignant·e·s et des personnels de soutien à l’éducation. Nous luttons également contre les entreprises mondiales, en particulier les fournisseurs de technologies de l'éducation, qui poussent à la commercialisation et la privatisation de l’éducation.

Notre travail dans ce domaine

  1. 23 novembre 2006

    Libéralisation du commerce et accès universel aux services d'éducation

    Note préparée par l'Internationale de l'Education à l'intention de la réunion d'experts sur l'accès universel aux services de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), Genève (Suisse), 14 au 16 novenbre 2006.

    Libéralisation du commerce et accès universel aux services d'éducation
  2. 20 octobre 2005

    L'OMC: objet de toutes les attentions de l'IE

    L'IE enverra une délégation de trois représentants à la Conférence ministérielle de l'Organisation mondiale du commerce (Hong Kong, 13-18 décembre). Thulas Nxesi, Eva-Lis Preisz et Elie Jouen poursuivront le lobbying de l'IE afin de protéger le secteur de l'éducation contre l'Accord général sur le commerce des services (AGCS).

    L'OMC: objet de toutes les attentions de l'IE
  3. 7 avril 2005

    Fuite des cerveaux

    Pays riche recrute enseignant(e) pauvre

    Fuite des cerveaux