Ei-iE

Jamaïque : des recherches menées par le syndicat mettent en évidence le rôle crucial de l'État et des TIC dans une éducation de qualité pendant la pandémie de COVID-19 et après celle-ci

Publié 31 août 2020 Mis à jour 2 septembre 2020

Le rôle important de l’État et l’accès aux technologies de l’information et de la communication dans l’éducation sont les principaux résultats des recherches menées par la Jamaica Teachers’ Association (Association des enseignant·e·s jamaïcain·e·s - JTA).

Les recherches du JTA portaient sur le thème « Triangulation de l’éducation », c’est-à-dire sur la manière par laquelle un·e  enseignant·e recueille des données sur l’apprentissage des élèves.

« Bien que le thème, Triangulation de l'éducation, ne semble pas être à première vue le thème le plus intéressant, son implication pour l'éducation est profonde et d'une grande portée », a déclaré le secrétaire général de la JTA, Byron Farquharson. « L'éducation, si elle veut être significative et bénéfique, doit chercher à servir la personne dans sa globalité dans le but fondamental de la rendre apte à vivre et à vivre en société. »

La « triangulation de l’éducation » doit chercher à répondre aux besoins de toutes les personnes au sein de la société, quelle que soit leur situation, à puiser dans toutes les ressources de l’environnement et à former des citoyen·ne·s capables de contribuer au développement humain, a-t-il déclaré.

Rôle de l’Etat

C’est pourquoi la « triangulation de l’éducation » exige que l’État – ainsi que d’autres acteurs - joue un rôle central dans l’éducation. Farquharson a souligné que l'éducation est non discriminatoire et inclusive. Tout le monde y a droit mais, de la même manière, chacun a la responsabilité de veiller à ce que personne ne soit exclu ou privé des possibilités offertes par l'éducation, a-t-il déclaré.

Farquharson a souligné que « la triangulation de l’éducation doit offrir qualité, accès et équité à tous les citoyens ».

Importance de la recherche

La JTA met l'accent sur la recherche. Des études ont montré l'importance de la recherche pour le processus éducatif et pour assurer une éducation de qualité pour toutes et tous, en particulier face à la pandémie de COVID-19.

« La JTA est fière de mener des recherches par l’intermédiaire de ses comités », a déclaré le Président de la JTA, Owen R. Speid, dans un magazine syndical consacré à la recherche sur la triangulation de l’éducation. Le Comité de l’éducation et de la recherche du syndicat s’est stratégiquement étendu au-delà des frontières en menant des enquêtes et des entretiens, avec l’intention primordiale de tirer des conclusions sur les problèmes qui se présentent dans l’éducation au niveau local et à l’étranger. »

Il a ajouté que la JTA, en tant qu'organisme professionnel, souligne constamment que « l'éducation ne consiste pas simplement en l’obtention de certificats de qualification, mais regroupe tout ce que nous apprenons et appliquons à nos modes de vie. Dans une société composée de personnes ayant des opinions diverses sur les questions éducatives, il est impératif de faire comprendre à notre population que toutes les parties prenantes sont des contributeurs importants au développement d'une structure éducative solide. »

Accès aux TIC

Cette structure éducative doit inclure le développement technologique et la disponibilité de l’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC), a déclaré Nadine Molloy, dirigeante de la JTA et membre du Bureau exécutif de l’Internationale de l’Education. Elle a ajouté que les progrès de l'industrie étaient souvent en avance sur ceux de nombreux campus scolaires.

« Ce qui est clair pour de nombreux éducateurs en ce moment, c'est que ce retard n’est pas acceptable alors que nous assistons à la dépréciation des modèles économiques et de leur promesse », a-t-elle déclaré. « En un laps de temps relativement court, un petit virus a parcouru le monde et a littéralement paralysé la vie telle que nous la connaissons. Les industries qui se sont ouvertes à la technologie ou qui ont pu utiliser la technologie sont celles qui ont le mieux survécu… la pandémie actuelle n'a fait que pousser de manière inéluctable les écoles qui pouvaient le faire à se lancer dans l'utilisation des différents modes de TIC. Les écoles en mode traditionnel ont littéralement été fermées. »

« On s’interroge toujours quant à une appréciation correcte des moments auxquels les éducateurs et éducatrices sont confrontés et de ce qui sera nécessaire pour intégrer pleinement la technologie dans nos processus d'enseignement, d'apprentissage et d'évaluation de manière significative », a-t-elle déclaré.

Capacité à utiliser les technologies

Molloy a également insisté sur le fait que les établissements d'enseignement devraient produire des diplômé·e·s qui peuvent utiliser la technologie de base présente dans n'importe quel secteur, quel que soit le service fourni à l'utilisateur·trice. Ce n'est pas le cas aujourd'hui, a-t-elle déploré. Mais ces industries peuvent peut-être être mieux encadrées par les 17 Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies ou, par exemple, par le Plan de développement national Vision 2030 élaboré par la Jamaïque elle-même.

Les éducateur·trice·s et les écoles devraient donc être à l'avant-garde de la refonte du profil et de l'application des TIC dans l'éducation, a-t-elle conseillé. Cette refonte devrait aboutir à des espaces alignés sur ce à quoi le monde du travail et des loisirs doit ressembler dans 10 à 15 ans.

Les TIC – un autre outil dans le secteur de l’éducation

Dans le même temps, l'introduction ou la refonte des TIC ne peut pas être considérée comme une panacée pour toutes les lacunes fondamentales et les opportunités manquées dans la prestation de l'éducation, a-t-elle souligné. Au contraire, les TIC doivent être considérées comme un autre outil éducatif, plus adapté au mode d'accès à l'information, à la communication et à l'innovation du jour. Ce réalignement concerne essentiellement la qualité de vie envisagée par les éducateur·trice·s et leurs syndicats.

« Nous devons devenir de nouveaux êtres en tant qu'enseignants et éducateurs, qui pensent à tout moment à l'engagement centré sur l'élève », a-t-elle insisté. « Nous devons être créatifs et innovants avec l'utilisation des TIC et d'autres outils pour maintenir notre pertinence au cours des prochaines années. »

Internationale de l'Éducation : supervision des TIC afin de promouvoir le processus éducatif

Molloy a également mentionné la Déclaration de l'Internationale de l'Éducation sur les TIC dans les écoles, qui indique que « les TIC ont la capacité d'améliorer le processus d'apprentissage et de faciliter les communications au sein des établissements d'enseignement et entre les éducateur·trice·s et les apprenant·te·s, mais elles doivent être utilisées dans les établissements d'enseignement sous la supervision de professionnel·le·s qualifié·e·s et bien formé·e·s ayant l'expertise en pédagogie et en éducation nécessaire pour s'assurer que leur impact n’endommage ou n’affaiblisse pas le processus d'apprentissage ou le développement des apprenant·te·s ». Cet extrait, a-t-elle noté, saisit l’essence du rôle critique du dialogue et des observations des enseignant·e·s.

« L'apprentissage pertinent, significatif et permanent des élèves sous toutes ses facettes doit être notre mission, guidée par notre vision de prendre l’initiative où que nous soyons pour garantir que le changement, même progressif, ait lieu », a-t-elle conclu. « Le message doit être clair : nous prenons les dispositions pour l'avènement de la cinquième révolution industrielle dans nos salles de classe. Nous connaissons notre histoire, nous valorisons nos traditions bien-aimées, nous gardons nos droits au premier plan, mais nous devons changer avec le temps de manière responsable. »

Points d’information

Le magazine de la JTA sur la « Triangulation de l’Éducation » comprend également une référence à la Résolution de l’Internationale de l’Éducation sur l’avenir de la profession enseignante, ainsi qu’une comparaison du système éducatif jamaïcain avec les pays scandinaves et Singapour.